Accueil » Éditos

2016 ? 2016 !

vignette voeuxQuelle nouvelle année ne porte pas en elle à la fois espoirs et inquiétudes ?

L’incertitude de l’avenir, les épreuves terribles qui ont affecté le monde et la France en 2015, les difficultés vécues par chacun d’entre nous, tout cela peut donner à nos meilleurs vœux une portée limitée.
Mais ne sommes-nous pas vivants d’espoirs ?
L’espoir dans un avenir à construire, les efforts de paix, la force et le courage de faire face, tout cela donne à nos vœux un élan de sincérité, une manière d’être ensemble qui constituent, que l‘on soit croyant ou pas, une prière commune, universelle, un partage d’état de grâce.

Se lamenter sur tout ce qui va mal, c’est oublier de regarder ce qui va bien, ou mieux, ou moins mal. Dans l’enseignement, ne pas espérer est impossible, c’est même une contradiction ou une incohérence. C’est ne pas croire en la vie, donc en l’être humain.

Même si de nombreux exemples montrent au quotidien que l’Humanité a toujours un long chemin à parcourir pour atteindre l’harmonie, il suffit de se retourner pour voir combien elle a progressé : ce progrès ne se regarde que sur le long terme : il n’y a pas si longtemps que les enfants travaillaient dans les mines de charbon ou que les femmes ne pouvaient pas voter. C’est ce regard-là qui doit animer les éducateurs que nous sommes, parents comme acteurs du monde de l’enseignement.

Le long terme.
Un jeune ne peut être désespérant, parce qu’il est en devenir.
Il m’arrive souvent de dire aux élèves de terminale : « que tu aies le bac m’importe peu. Ce qui m’intéresse, c’est quelle personne tu seras en nous quittant ». Aurons-nous su faire cheminer ces jeunes personnes vers un chemin de vie porteur d’accomplissement de soi, de valeurs qui les élèvent, pour que chacun apporte sa modeste pierre à la construction d’un monde meilleur ?

C’est ce que je nous souhaite pour 2016. Bonne année à tous.

J Hourcaillou, directeur