Accueil » Vivre au collège

Projet culturel CLEA 4ème C

vignDans le cadre du CLEA (Contrat Local d’Éducation Artistique), en partenariat avec la Communauté d’Agglomération Sud Pays Basque, la classe de 4ème C a mené un projet intitulé « A la découverte de Tromelin ».

En octobre, les élèves ont visité l’exposition au Musée Basque de Bayonne, « Tromelin, l’île des esclaves oubliés« , leur permettant de découvrir un épisode tragique de la traite négrière au XVIII° siècle : suite au naufrage de la frégate L’Utile, 70 esclaves sont abandonnés sur un îlot désert et minuscule de l’océan Indien. Ils ne sont plus que huit quand on vient les chercher, quinze ans plus tard. Les élèves se sont également rendus aux Archives départementales de Bayonne, pour consulter des documents d’époque sur le sujet.

Par la suite, l’écrivaine Marie Cosnay est intervenue à quatre reprises (atelier d’écriture de 12 heures) afin de guider les élèves dans l’écriture de textes personnels en lien avec l’histoire de Tromelin : ils ont été invités à laisser place à leur imagination et à s’approprier les éléments étudiés. Ainsi, les écrits produits sont divers : récits historiques, articles de presse, enquêtes, journaux de bord, récits multipliant les points de vue et les époques…

Enfin, les élèves ont pu découvrir d’autres formes artistiques comme la BD, avec l’étude de l’adaptation par Sylvain Savoia, Les esclaves oubliés de l’île Tromelin, ainsi que le théâtre, avec la représentation de la pièce Je suis la bête de la compagnie Miczzaj.

Le projet, transdisciplinaire, a permis de mettre en œuvre certaines compétences du socle commun, mais aussi de rencontrer différents acteurs de la culture ; plus largement, il a été l’occasion pour les élèves de réfléchir à la notion de création, et de porter un regard humaniste sur un pan de notre passé.

 Maider Etchandy site1site2

Voici quelques remarques d’élèves de 4ème C à la suite du projet CLEA :

L’intervention de Marie Cosnay m’a beaucoup plu car cela nous a permis d’écrire selon notre imagination, notre propre version, notre propre histoire, tout en étant conseillé. (Oihana I)

Grâce au projet CLEA, maintenant, je sais écrire une histoire ; j’ai appris le vocabulaire de la tempête, je connais encore mieux l’histoire de l’île Tromelin. Je suis content car j’ai pu lire mon histoire à toute la classe et écouter les leurs. (Xan A)

Le CLEA était intéressant car j’ai pu découvrir les personnages du naufrage sur Tromelin, que j’ignorais. Et j’ai trouvé bien de pouvoir écouter toutes les histoires revisitées des élèves de la classe. (Sarah E)

L’écrivaine Marie Cosnay m’a appris à mieux écrire (varier le vocabulaire, éviter les répétitions, construire un récit long et cohérent). J’ai réussi, avec ses conseils, à écrire un récit historique. J’ai également appris à écrire un récit à la première personne, au point de vue interne, d’une personne autre que moi ; je suis donc heureux d’avoir réussi à écrire l’histoire de Semiyaou sur l’île de Tromelin, avec l’aide d’une écrivaine. (Nicolas)

Les interventions de Marie Cosnay m’ont beaucoup plu. J’ai adoré écrire un récit et cela m’a beaucoup aidé qu’il y ait quelqu’un qui avait déjà écrit un livre auparavant pour me guider. Merci à Marie Cosnay ! (Mia)

Le travail avec cette écrivaine était très intéressant. Il m’a permis d’imaginer, puis d’écrire, puis de modifier une petite histoire reprenant un naufrage d’esclaves sur une île déserte. Cela m’a beaucoup plu, et fait réfléchir, découvrir de nouvelles techniques d’écriture.

Travailler avec vous dans le cadre du projet CLEA fut très intéressant et enrichissant pour moi. En effet, lisant beaucoup de livres, je me demandais comment on écrivait un livre. Et l’aide d’une écrivaine m’a beaucoup apporté pour mon texte, et je vous en remercie. Je vous remercie aussi d’avoir pris de votre temps pour venir nous aiguiller dans ce projet culturel qui n’était pas si facile ! Merci beaucoup, ce fut un plaisir de travailler avec vous ! (Xan D)